Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Platini, pauvreté et jackpot : La revue de presse locale du 07/11/2019

Written by on 7 novembre 2019

Il est des gens qui reviennent sur le devant de la scène médiatique, peu importe l’époque.

Aujourd’hui on retrouve donc Michel Platini en Une de la Dépêche du Midi et de l’Est Républicain.

Ancien joueur emblématique de l’équipe de France, il fut président de l’UEFA, Union des associations européennes de football, entre 2007 et 2015.

Il fut par la suite suspendu de ses fonctions, la Commission d’éthique de la FIFA, qui le soupçonne d’avoir reçu un « paiement déloyal » de la part de Sepp Blatter, le président de la FIFA alors, le prive de toute activité en relation avec le football durant huit ans.

En 2018, il est finalement innocenté par la justice suisse dans l’affaire du paiement de 1,8 million d’euros sans contrat écrit.

Il fait donc son grand retour dans l’espace médiatique, avec la publication d’un livre, “Entre nous”, et un grand entretien dans les pages de la Dépêche du Midi.

Contrastant totalement avec les affaires de gros sous, quelques uns de vos quotidiens se font l’écho de la publication du rapport du secours catholique sur la pauvreté.

Ce que s’affiche en Une du Bien Public par exemple, qui titre “C’est quoi être pauvre aujourd’hui ?”.

En son sens le plus strict, administratif, on considère que le taux de pauvreté est à 60% du revenu médiant d’un pays.

Ainsi, comme le relève l’Observatoire des Inégalités, 17,3 % des Européens, soit 87 millions de personnes, vivaient sous le seuil de pauvreté en 2015 selon Eurostat.

Mais la pauvreté, ce n’est pas que l’absence de moyens, comme le relève cette fois-ci Paris-Normandie en titrant : “La solitude, quelle misère !”.

Le quotidien lui aussi se penche sur l’étude du secours catholique dans sa région, la normandie. C’est donc à retrouver dans leurs pages.

On retrouve cette étude dans les pages de Sud-Ouest aussi, mais là encore, décalage puisque le quotidien fait au contraire sa Une sur, je cite, “Le livret A, l’assurance vie. Le Français, cet écureuil”.

Enfin, pas totalement au contraire, puisque, comme le quotidien le pointe, l’augmentation de la tendance à l’épargne des français pointe bien quelque chose : la peur des lendemains.

D’autres choisissent d’autres investissements comme on le voit dans l’Ardennais qui est allé à rencontre des habitués des jeux de hasards, qui sont maintenant tenté d’investir dans la Française des Jeux.

Mais comme le relève cette fois Ouest-France, la question n’est pas tant la possibilité de jackpot des particuliers, mais plutôt de l’état français. D’où son titre “Française des jeux : jackpot pour l’état”, et son sous-titre qui se demande quant à lui, “est-ce une bonne affaire pour l’état ?”. La réponse, à retrouver dans les pages de Ouest-France.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *