Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Antonis Antoniou – Artiste européen de la semaine

Écrit par sur 11 octobre 2021

Cette semaine, nous nous intéressons à l’artiste chypriote Antonis Antoniou. Compositeur, chanteur et artiste sonore, il est aussi membre des groupes Monsieur Doumani et Trio Tekke, qui nous arrivent tout droit de Nicosie. 

Chapitre 1 : Le confiné inspiré 

Cette année, Antonis Antoniou fait ses débuts en solitaire dans son album “Kkismettin”, “destin” en français. 
Produit pendant le confinement, c’est dans un album conceptuel et profondément politique qu’il tente de dresser un portrait de sa ville natale, Nicosie. 

Chypre connaît actuellement et depuis de nombreuses années une vie politique tourmentée, avec la division des territoires chypriotes grecs et chypriotes turcs. La capitale, Nicosie, est elle-même séparée en deux par des rangées de barils de béton. 

Pour Antonis Antoniou, le cours du destin, du Kkismettin de Chypre, peut être changé par le peuple. Et c’est le message qu’il tente de faire passer dans son album… 

Dans le single “Ttapa Kato”, une sorte d’hymne à l’action, Antoniou transforme les barils érigés dans sa ville en instruments de musique.  https://www.youtube.com/watch?v=3-GyfkE7pQ8

Pour lui, les barils reflètent les effets de l’aliénation de la population dans le contexte politique de  l’île de Chypre.  Ils sont aussi les symboles de la limitation d’une liberté fondamentale, la liberté de mouvement, mise à mal au quotidien pour les chypriotes mais surtout pendant le confinement.

Chapitre 2 : L’instrumentiste des rues

Dans sa langue natale grecque, Antonis mélange des sons et des textures, tout droit venus de l’ambiance sonore des rues de Nicosie. 

Dans son album Kkismettin, il rassemble instruments traditionnels, synthés, guitare et barils de métals, en référence aux tonneaux érigés dans sa ville pour bloquer les allers et venus des gens pendant le confinement.

Autant d’éléments présents dans le morceau Angali… https://www.youtube.com/watch?v=8DgDwwSibq0

Dans une interview, Antonis Antoniou nous retrace les débuts de ses expérimentations musicales. Il dit “Mon premier instrument était la guitare classique. Je l’ai longuement étudié mais j’ai réalisé à un moment donné que j’étais esclave d’un monde assez strict et limité en termes de liberté d’expression.”  Il a réalisé avoir besoin de se libérer des partitions.  C’est la musique jazz qui lui a permis cette évasion. Puis l’acquisition d’un PC, lui ouvre aussi un nouveau monde : celui de la composition et de la production.

Chapitre 3 : Philosophe musicien

Antonis Antoniou a une approche de la création musicale qui lui est propre et qu’il aborde de façon philosophique et spirituelle. Pour l’artiste chypriote Antonis Antoniou, l’ouïe est le meilleur des 5 sens pour expérimenter le présent.

Selon lui, la musique, plus que toute autre forme d’art, a le pouvoir de porter des significations existentielles, et de se sentir connectés entre êtres humains. Elle peut nous donner de l’espoir, nous ramener sur terre ou nous élever dans l’univers. 

Dans son cas personnel, Antonis dit trouver refuge dans la musique dans les moments difficiles. Elle agirait sur lui comme un pouvoir de guérison. 

Échappons nous de la réalité quelques instants avec le morceau “Achtina”. https://www.youtube.com/watch?v=UZA28H51C00

Au delà de son pouvoir philosophique, la musique a aussi un pouvoir politique. Dans son premier album solo, Antonis Antoniou cherche à donner un sens à ce qu’il produit, en s’inspirant de son environnement physique durant le confinement. C’est pourquoi il a transformé en instruments de musique des barils érigés en barricade par le gouvernement dans la ville de Nicosie.

Chapitre 4 : Monsieur Doumani

Antonis Antoniou est avant tout le chanteur des groupes Monsieur Doumani et Trio Tekke.

Monsieur Doumani, groupe formé en 2011, fait honneur aux sonorités chypriotes entre rock, folk et psychédélisme… 

Pour Antonis, le processus créatif en groupe n’a rien à voir avec celui qu’il a expérimenté lors de sa création en solo pour son 1er album. Dans une interview il mentionne “En solo vous avez le contrôle total du processus créatif” ; “mais vous manquez l’interaction, le partage d’idées et l’apport critique d’autres esprits musicaux”.

On retrouve la puissance de la création en groupe de Monsieur Doumani dans leur dernier album Pissourin, où se mêlent cordes, trombone et chant.

Voici le morceau “Alavrostishiotis” https://www.youtube.com/watch?v=g0PbIWPSPVk

Chapitre 5 : Trio Tekke

Antonis Antoniou est aussi l’un des membres fondateurs du groupe Trio Tekke, qui a bondi sur la scène ces dernières années grâce à son approche expérimentale du blues grec. 

Le groupe conserve des sonorités musicales du style traditionnel et le revisite en y ajoutant ses propres éléments musicaux, électroniques notamment. 

Les deux premiers albums du groupe, Reggetika et Samas, sortis respectivement en 2009 et 2011, ont valu à Trio Tekke une reconnaissance dans les milieux undergrounds. Avec leur dernier album, Strovilos, sorti en 2020, Trio Tekke nous plonge dans un tourbillon musical… Strovilos, étant le mot grec employé pour décrire un tourbillon, avec pour sens quelque chose d’incertain, de mouvant, d’agité. Et c’est le mot parfait pour décrire leur album, tantôt joyeux, tantôt sombre, parfois énergique, parfois contemplatif…. 

Laissons nous emporter dans le morceau “On the Street” https://www.youtube.com/watch?v=1_6q7rNoQOo

Ainsi s’achève la semaine aux côtés d’Antonis Antoniou, un confiné inspiré, instrumentiste des rues, philosophe musicien, et leader de Monsieur Doumani et Trio Tekke. 

Rendez-vous la semaine prochaine pour vous présenter un·e nouvel·le artiste européen·ne émergent·e… 

Suzanne Gerles


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture