Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

L’AfterWork

16:00 20:00

Current show

L’AfterWork

16:00 20:00

Background

Sylvie Goulard, SOS Kurde et Crainte pour l’emploi : la revue de presse locale

Written by on 11 octobre 2019

On ouvre en cette fin de semaine avec la Une du Télégramme : “Macron : la gifle européenne”. Comme le sous-titre le précise, le quotidien parle du large refus que sa candidate, Sylvie Goulard, s’est vue opposer par le parlement européen.

Première fois que la France se voit refuser son candidat à la commission européenne, elle rejoint ainsi le club restreint des pays qui doivent ou ont du trouver urgemment un nouveau candidat, à savoir la Roumanie et Pologne.

Une actualité que l’on retrouve aussi en une de la Marseillaise, mais le quotidien préfère lui titrer “le SOS des kurdes de Syrie”, précisant dans le même temps que seul les pays européens du conseil de sécurité de l’ONU appellent la Turquie à cesser son agression.

Car cet assaut est avant tout un danger pour l’Europe, comme on le retrouve par exemple dans les colonnes du Parisien : « Pour déstabiliser la Turquie, les Y-P-G seraient tentés de libérer les milliers de djihadistes de l’EI détenus dans leurs camps, assure la politologue et experte de la Turquie, Jana Jabbour. Cela représente un danger pour l’UE qui pourrait assister au retour de ses nationaux radicalisés en Syrie et être victime d’une nouvelle vague d’attentats terroristes ».

Un décryptage que l’on retrouve aussi dans les pages du Midi Libre et qui est très bien résumé par la Une du journal : “De la folie”.

Retournons en France à présent où une autre crainte s’affiche en Une d’une bonne part de la presse quotidienne régionale : la crainte pour l’emploi.

Le petit bleu d’Agen par exemple titre très directement “Emploi. Nouvelles Craintes en Agenais”. En cause : l’usine pharmaceutique Upsa de Garrigues qui pourrait bientôt perdre près des trois quarts de ses postes.

Une crainte que l’on retrouve aussi en Une de la vaste majorité des quotidiens de presse régionale de l’ouest français. En cause cette fois-ci : l’annonce de la fermeture prochaine de l’usine Michelin de la Roche-sur-Yon.

Près de 600 emplois menacés, “600 salariés sur la sellette” comme le titre la Nouvelle République, ce qui explique aussi la Une de Ouest France : “Le choc à la Roche”.

En Une du Courrier de l’est, on relève qu’une autre usine Michelin existe pas si loin de la première : l’usine de Cholet.

D’où sa Une : “Michelin, l’inquiétude gagne le site de Cholet”.

Le Parisien résume finalement plutôt bien la situation en se demandant en Une : “Pourquoi le chômage ne baisse pas ?”

Le quotidien fait référence pour sa part aux offres d’emploi non pourvue. Car le chômage diminue en France, il est à 8,5% de la population active selon les derniers chiffres. Un taux qui reste malgré tout bien au dessus de la moyenne de l’Union Européenne, à 6,3% sur la même période…


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *