Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Echo, Immigration et Macron : La revue de presse locale

Written by on 6 novembre 2019

On ouvre avec un adieu :

“Ce numéro de l’Echo est le dernier. Adieu aux lecteurs. Asphyxié économiquement, votre journal n’aura pas survécu à la crise de la presse”.

C’est ce que l’on peut lire en Une de l’Echo de Haute Vienne ce matin. La presse est une entreprise comme une autre, elle ne peut fonctionner que lorsqu’elle gagne assez d’argent pour continuer.

Mais la presse à cela de spécifique, surtout la presse quotidienne régionale, qu’elle permet un maillage, un lien. C’est un lien qui se délite aujourd’hui en Haute-Vienne.

Courage aux lecteurs, courages aux journalistes et à tous les salariés de l’Echo de Haute-Vienne, quotidien qui aurait fêté ses 20 ans dans 12 jours.

D’autres qui se sentent abandonnée et qui s’affichent en Une, ce sont les britanniques de Côtes-d’Or. C’est en tous cas le sens de la Une du Bien Public, qui souligne en sous-titre leur “circonspection face aux turpitudes” du Brexit.

L’occasion de rappeler que près de 900 000 citoyens britanniques vivant dans un autre pays de l’Union Européenne et attendent avec anxiété l’issue des négociations sur le Brexit.

Ligne fine sur laquelle vont devoir marcher les britanniques pour ne pas quitter la catégorie arbitraire des expatriés et rejoindre celle, toute aussi arbitraire, des migrants.

D’autant que, comme le soulignent de nombreux quotidiens aujourd’hui, l’instauration prochaine de quotas d’immigration en France est dans les tiroirs du gouvernement, comme le souligne Ouest-France qui titre “Immigration : bientôt des quotas par métiers.”.

Le Télégramme titre pour sa part “Immigration : des quotas et après ?” soulignant que l’initiative est présentée comme visant à aider les secteurs en manque de main d’oeuvre à recruter. Mais soulignant aussi qu’il risque de faire face à un certain nombre de “difficultés concrètes” pour reprendre les termes du quotidien.

Un projet qui, en tous cas, interpelle, comme dans Sud-Ouest, qui titre “immigration, le plan choc de Macron”. Et le quotidien de rappeler que le projet n’est pas sans rappeler les velléités d’un précédent président de la république : Nicolas Sarkozy.

Et c’est une piste que semble relever aussi le DNA, qui titre quant à lui “Macron à pas compté vers la droite”. Rappelant que nous sommes déjà à la moitié du quinquennat, le journal propose une sorte de bilan, a retrouver dans leurs pages donc.

Mais la question de son bilan ne s’arrête pas au DNA ou à Sud-Ouest, Vaucluse Matin et le Dauphiné Libéré se posent tous deux la question : “Réformes : Macron ira-t-il jusqu’au bout ?”. Et de souligner que, malgré la cinquantaines de lois votés depuis le début de sa présidence, le plus dur reste à faire, avec notamment, pour ne pas la citer, la réforme des retraites.

Mais ce n’est pas le seul problème auquel le président français se retrouve confronté à mi-mandat. En plus de la grogne sociale, le climat, tant littéralement sur les enjeux environnementaux, comme le souligne ce matin par exemple “L’Alsace”, qui revient sur les risques d’inondation dans la région, que métaphoriquement, avec le climat politique et le racisme qui monte, comme le pointe cette fois-ci le Parisien, qui révèle en Une ce matin que près de la moitié des musulmans de France on subit au moins un comportement raciste ces cinq dernière année.

Pour paraphraser la Une de Nord littoral, qui titre sur la démission du patron d’une entreprise de logistique et tenter de l’adapter à cette situation : “France recherche sa direction”.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *