Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Incredible Kids

20:00 21:00

Current show

Incredible Kids

20:00 21:00

Background

Sans Lucette, Tout ne va plus bien : La revue de presse locale

Written by on 21 novembre 2019

“C’était bien chez Lucette” trouve-t-on en Une de la Nouvelle République des Pyrénée. Le quotidien titre sur la fermeture d’une institution de Tarbes.

Un café ouvert depuis plus d’un siècle et dont le nom donne à la fermeture tout un symbole. Un café qui s’appelait le Tout va bien.

Plus d’un siècle, c’est aussi le temps depuis que le prénom de la propriétaire, Lucette, n’est plus dans le Top 100 des prénoms donné aux femmes en France selon les données de l’INSEE (précisément, le 86 nom le plus donné entre 1910 et 1920).

Loin de nous l’idée de nous moquer, mais juste de faire une transition au titre du Midi Libre. Quotidien qui titre “Papy-boom, l’Occitanie veut relever le défis du vieillissement”.

Le quotidien qui consacre un dossiers aux enjeux du vieillissement de la région, dont le premier grand impact aura lieu en 2040.

On parle ainsi beaucoup de “La Silver Économie”, l’économie du troisième âge. Au point que la Commission Européenne a publié un rapport à ce sujet. Rapport qui voit d’un bon oeil ce nouveau pan de l’économie. Rapport que vous pourrez retrouver dans la page du podcast, ou sur notre site, au 3 W point euradio point FR (http://publications.europa.eu/resource/cellar/2dca9276-3ec5-11e8-b5fe-01aa75ed71a1.0001.01/DOC_1)

De l’autre côté du spectre de cette silver économie, le petit bleu d’Agen titre lui “SOS étudiants en détresse”.

Le quotidien relève qu’on en est au point ou la Croix Rouge à prise l’initiative d’ouvrir une épicerie solidaire spécifiquement pour les besoins des étudiants.

Et l’un des postes de dépense les plus important, tant pour les seniors que les étudiants, mais aussi pour le reste de la population d’ailleurs, c’est le logement.

C’est ce que l’on retrouve en Une de l’Est Républicain, qui titre “L’immobilier : des hauts et des bas”. Notant que le prix de l’immobilier en France a grimpé de presque 5% en 5 ans.

Ce alors que déjà en 2016, Eurostat plaçait la France sur le podium européen pour les dépenses liées au logement.

On retrouvait dans leur étude que les Européens dépensent 24,4 % de leur budget pour le logement, mais que le chiffre montait à 26,4 % en France.

Un quart du budget des français, loin devant les deux autres, devant donc les transports, à 13% et l’alimentation à 12,3%.

Bien entendu, certains n’ont pas ce poste de dépense-ci, mais qui pourrait dire qu’ils s’en sortent mieux ?

Certainement pas le DNA qui titre “Il y a urgence” et revient sur le décès de deux sans-abris, en plein centre ville.

Et le quotidien de rappeler que les besoins dans les centres d’hébergement d’urgence augmentent plus vite que les moyens.

Même si le gouvernement prévoit l’ouverture de quatorze mille lits supplémentaire pour l’hiver.

C’est aussi ce que note L’éclair Pyrénée, qui revient en Une sur la conversion d’une maison de retraite pour religieuses, la maison Bernadette, en centre d’hébergement.

Mais surtout, le quotidien titre en Une ce que nous devrions tous crier : “Pauvreté, le cri d’alarme”.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *