Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 08:00

Background

D’où ça vient les jeux vidéos ?

Written by on 24 mars 2020

Partenaires précieux en période de confinement, vecteur d’évasion et d’échanges, armes de distraction massive contre l’ennui, d’où ça vient les jeux vidéo ?

D’où ça vient : Les jeux vidéo ?
Dès le début du confinement, leurs serveurs ont crashé preuve s’il en faut que les joueurs s’y sont précipités En ligne pour échanger ou seul pour s’évader ils ont atteint, en somme, une forme apogée, celle d’un média presque libéré des préjugés idiots une forme d’art narrative, visuelle et audio un cinéma, non, une histoire, dont vous êtes le héros mais au fait, d’où ça vient, les jeux vidéo ?

L’idée semble provenir de Ralph Bauer, inventeur germano américain qui a l’intuition d’un échange homme machine tournée vers le divertissement.
Le britannique ALexander Douglas et l’américain William Higinbotham mettent l’idée en application dans les années 50, avec OXO et Tennis for two.
Des embryons qui inspirent très vite Spacewar, en 1962, un jeu de tir, globalement considéré comme le premier vrai jeu-vidéo de l’histoire.
Et Pong, dans tout ça, me direz-vous ?
Le bébé de Nolan Bushnell arrive 10 ans plus tard sous forme de borne d’arcade et lance le coup d’envoi de l’industrie du jeu vidéo. C’est avec Pong que les investisseurs américains entrevoient pour la première fois, le potentiel d’un média de masse. La crise économique aidant, les idées migrent vers le Japon et rencontre Nintendo, une entreprise vieille de près d’un siècle, qui fabrique des cartes à jouer. C’est le coup de foudre immédiat, la firme nippone prépare alors l’ovni qui va démultiplier la marché, Super Mario Bros, sortis en 1985 sur NES. 12 ans plus tard, en 1997, l’industrie du jeu vidéo dépasse celle du cinéma en termes de revenu.
Et les passerelles sont nombreuses tant les deux industries se nourrissent, compositeurs, scénaristes, traducteurs et même réalisateurs passent allègrement de l’un à l’autre.
Aujourd’hui, c’est un marché qui pèse plus de 120 milliards de dollars par an, qui n’a une définition juridique en France que depuis 2009.
Sa reconnaissance comme art date seulement de 2011 à l’initiative de la fondation nationale américaine pour les arts. Employé comme divertissement mais aussi comme outil thérapeutique, le jeu vidéo a toujours suscité des controverses. la plus forte vient de la nature des contenus, explicites ou violents dans certains jeux, comme dans certains films ou romans d’ailleurs.
Pour réguler cela, un organisme européen a été fondé en 2003 : le conseil PEGI, pour Pan european game information.
C’est ce conseil qui évalue et labellise les jeux commercialisé en Europe, de 3+ pour les tous publics à 18+ pour les jeux à réserver aux adultes.

Dans tous les cas, le conseil PEGI recommande à tous les parents d’Europe inquiets de la consommation de jeux vidéo de leur progéniture de s’y intéresser, de parler avec eux, de jouer avec eux, de comprendre et d’expliquer, bref, de se comporter exactement comme face à un film ou lors d’une sortie au musée en famille.
Et si vous ne pouvez pas sortir, si vous êtes obligés de rester chez vous pour cause de pluie ou de pandémie, c’est peut-être le moment idéal pour vous y pencher. Vous pourriez y découvrir de très belles choses à partager.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *