Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Les mensuelles

13:00 14:00

Background

D’où ça vient les fêtes de Pâques ?

Written by on 10 avril 2020

En ce vendredi saint, nous sommes juste avant Pâques. Les supermarchés sont surchargés de chocolats, d’œufs et d’œufs en chocolat. Mais quelle est l’origine des fêtes de Pâques et comment sont-elles célébrées dans les autres pays européens ?

Au premier abord, Pâques est une fête religieuse chrétienne très importante. Elle commémore la mort et la résurrection de Jésus-Christ.
Mais, même si l’on considère Pâques comme une fête principalement chrétienne, elle s’entrecoupe avec certaines coutumes plus anciennes. Avant la naissance du christianisme, les païens ont ainsi célébré, en cette période de l’année, le printemps et le renouveau de la nature après les mois d’hiver. Même le nom anglo-saxon, “Easter” en anglais et “Ostern” en allemand, renvoient au nom de la déesse saxonne du printemps et de la fertilité : Ostera. Les Pâques sont également proches de la fête juive des Pessa’h, qui célèbre la fuite de l’Égypte et la libération du peuple hébreu. Ce lien est surtout sensible dans la langue française, où la “Pâque”, au singulier, se réfère à la fête juive, et “Pâques”, au pluriel, à celle des chrétiens.

Le mélange des traditions chrétiennes et païennes est surtout visible dans mon pays natal : la République tchèque. Je vous assure que les fêtes de Pâques chez moi sont beaucoup plus curieuses que dans les autres pays européens. D’abord, nous commençons le mercredi, avec ce que l’on surnomme “des cendres ou des renfrognés”, c’était le jour où on nettoie les cheminées. On ne doit pas manifester sa mauvaise humeur en ce jour, car sinon, on le fera chaque mercredi pendant toute l’année. Et aussi on cuit des petites pâtisseries surnommées “Judas”, dont la forme de corde roulée, se réfère à la pendaison du disciple. Le jeudi, soi-disant vert, on dit qu’il faut manger quelque chose de vert, comme des épinards pour rester en bonne santé. Puis le dimanche, on mange beaucoup, en célébrant, même si l’on n’est pas chrétien et qu’on ne célèbre pas forcément la résurrection du Christ. On cuit une autre spécialité sucrée : un gâteau en forme de petit agneau. Et finalement, le lundi de Pâques, c’est l’apothéose. Les garçons et les hommes tressent des rameaux de saule, qu’ils utilisent pour fouetter le derrière des filles et des femmes. – Cela vous semble bizarre ? Continuer d’écouter… – En revanche, les filles doivent récompenser les garçons avec des œufs décorés. L’après-midi, la gente féminine peut se venger en versant de l’eau froide sur les garçons, qui ne sont pas parvenus à les fouetter auparavant.
Mais alors, comment expliquer tout cela ? On dit que les branches de saule transmettent force et vitalité aux femmes. Et si une fille refuse ? Elle va dessécher !

Alors joyeuses Pâques, je dois aller peindre des œufs et me préparer mentalement d’être fouettée lundi pour ne pas dessécher. Les filles n’en pas sont prémunies cette année, même en confinement !


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *