Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

Corona-culture #25

Written by on 22 avril 2020

Bon d’accord, on les connaît les films d’Hollywood, ces films de super-héros et d’action. On ne dit pas que ces “blockbusters” sont mauvais, mais peut-être que vous souhaitez vivre une expérience cinématographique différente. Dans cette édition du Corona-culture, nous vous avons préparé une sélection de films, mais pas n’importe lesquels, des films tchèques.

On commence avec un grand homme, que certains d’entre vous connaissez sûrement. Miloš Forman, réalisateur plus connu pour son travail aux États-Unis, mais d’origine tchécoslovaque. Les films associés à son nom : “Amadeus“, “Vol au-dessus d’un nid de coucou” ou bien encore la comédie musicale “Hair“. Mais avant de partir de la Tchécoslovaquie communiste et de s’envoler pour les États-unis, il a créé plusieurs films dans son pays natal. Des films très connus. Entre autres, une comédie noireLes Amours d’une blonde” de 1965, qui fait partie de la “Nouvelle vague” tchécoslovaque. L’histoire simple d’une jeune ouvrière blonde naïve et de ses rencontres plus ou moins romantiques, qui donne surtout un témoignage du temps grisâtre socialiste. Ou bien une autre comédie : Au feu, les pompiers de 1967, nominée aux Oscars. Ce film parle d’un bal annuel du corps des pompiers, qui petit à petit devient un échec. Certes, pour le public étranger ignorant les conditions de vie pendant le régime communiste, ces films peuvent paraître plus qu’étranges. Mais c’est également la raison pour laquelle il faut les regarder.

Deux autres films tchèques ont également été nominé aux Oscars, et ils font partie de notre sélection pour leur qualité. D’abordŽelary, qui raconte l’histoire d’une jeune infirmière, qui pendant l’Occupation nazie du pays, dans les années 1940, entre dans la Résistance. Après la découverte du réseau des résistants par les autorités nazis, elle est contrainte de se cacher dans les montagnes et de se marier à un homme de ce territoire. Le film montre les conditions de vie difficiles des montagnards et leurs coutumes souvent désuètes. Ensuite, nous vous invitons à regarder le film Le monde bleu foncé. Une histoire qui se passe, elle aussi pendant la Seconde guerre mondiale, mais cette fois-ci au Royaume-Uni. Deux amis et pilotes tchécoslovaques échappent à l’occupation nazie pour s’inscrire volontairement dans la Royal Air Force. Ce film mélange avec virtuosité la vie d’une unité combattante, la romance dans un nouveau pays, mais aussi l’avenir sombre des anciens pilotes après la guerre en Tchécoslovaquie.

Enfin, le film Kolya est un autre témoignage de l’histoire difficile de ce pays. Celui-ci parle de la relation complexe entre les Tchèques et les Russes. Un vieux garçon épouse une jeune femme d’URSS, pour gagner de l’argent, mais surtout pour qu’elle puisse avoir accès à des papiers tchécoslovaques. Elle décide finalement de s’échapper en Allemagne.   

Alors c’est tout pour votre Corona-culture du jour, nous vous retrouvons demain pour le prochain numéro.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *