Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme local

14:00 14:30

Background

D’où ça vient les planètes ?

Written by on 28 avril 2020

Pour les apercevoir, levez les yeux au ciel. Attendez qu’il fasse noir, regardez l’éternel. Alors vous les verrez, sphères de lumière brillantes, si vieilles en vérité qu’elles semblent permanentes. Et si à l’oeil nu elles resteront discrètes, leurs mystères s’ouvrent à vous, à l’aide d’une lunette. Elles fascinent de tous temps par leurs courbes parfaites, mais au fait, d’où ça vient les planètes ?

Croyez le ou non, il n’existe pas de définition officielle et générale pour le mot planète. L’Union astronomique internationale identifie ces corps célestes bien précis par un mélange de critères complexes incluant composition, taille ou encore densité. Le premier à les avoir observé de près fut le grec Ptolémée, au IIème siècle. Son premier modèle était supposé géocentrique. Il fallut attendre le XVIIème siècle et l’Italien Galilée pour obtenir une modélisation précise, bien aidé par les premiers télescopes et les observations de l’allemand Johannes Kepler.

Là où la formation d’une étoile naît, schématiquement, dans l’effondrement d’une sphère de gaz ; la naissance d’une planète viendrait plutôt de l’agrégation de gaz et de poussière, presque toujours stabilisé par une ellipse. Les étoiles émettent un rayonnement, les planètes le reflètent. Notre système solaire comporte huit planètes, nommées d’après les noms romains des divinités antiques : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

Hors système solaire, on parlera plutôt d'”exoplanètes“, de “planètes étrangères“. Et Pluton, me direz vous ? Depuis 2006, Pluton est considéré comme une “planète naine“, au même titre par exemple que Cérès, Makémaké, Hauméa et Eris. Il leur manque l’élimination des corps sur une orbite proche pour être considérées comme des planètes. On a tout de même considéré Pluton comme telle pendant 76 ans ; c’est pourquoi vous l’avez sans doute appris à l’école.

Ce que vous n’avez pas appris en revanche, c’est que, pendant 76 ans, Pluton a été l’unique planète découverte par un Américain : l’astronome Clyde Tombaugh, en 1930. De quoi expliquer, en partie, la réticence de l’époque à “rétrograder” Pluton et à laisser ainsi, à l’Europe, le quasi monopole de la découverte des planètes.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *