Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

Corona-culture #42

Written by on 19 mai 2020

C’est le déconfinement ! Pendant ces deux mois, j’ai essayé de vous montrer comment vous reconnecter avec la nature et apprendre à protéger l’environnement. Et j’espère que vous garderez vos habitudes ! Pas toujours facile alors que vous allez reprendre le travail. Justement, retourner au travail, ça veut dire aussi rallumer son ordinateur.

Et aussi… ouvrir sa boite mail. Les mails, un cauchemar écologique. Car envoyer un mail d’un mégaoctet équivaut à 20 grammes d’émissions de CO2. Pour vous donner une idée, une entreprise de 100 personnes, avec tous ses mails, émet en un an autant de CO2 que 14 allers-retours Paris-New-York en avion.

En plus, les stocker consomme aussi : les mails restent sur des milliers de centres de données qui tournent à plein régime, 24h sur 24. Profitez-en donc pour faire du ménage. Supprimez les vieux mails, voire désabonnez-vous des newsletters que vous ne lisez jamais. Car bon, on ne va pas se mentir : 60% des mails envoyés dans le monde ne sont jamais lus !

Mais les mails ne sont malheureusement pas les seuls à polluer sur internet.

Car tout l’internet a besoin d’électricité pour fonctionner. Mais les vidéos en ligne surtout : elles émettent 306 millions de tonnes de CO2 par an.

Pour se donner une idée, regarder 10h de vidéo en HD en ligne pollue autant que Wikipedia tout entier. Votre série sur Netflix en fait partie bien sûr. Mais la bonne nouvelle : se passer de Netflix c’est possible !

Les bibliothèques et médiathèques n’ont pas encore rouvert. Mais beaucoup proposent d’ores et déjà des services de drive pour emprunter et rendre livres et DVD. Consultez donc l’offre de films et séries de la médiathèque près de chez vous et allez en chercher !

En plus, pas de risque d’être interrompu en pleine scène de suspens à cause de la mauvaise connexion wifi du voisin. Et si vous préférez soutenir votre médiathèque locale plutôt que la géante multinationale qu’est Netflix, beaucoup ont aussi, à l’occasion du confinement, mis leurs films, séries et documentaires en ligne à disposition de tous.

Et si vous souhaitez garder un œil sur les chiffres de la pollution numérique, vous pouvez installer « Carbonalyser ». C’est une extension à votre navigateur, qui permet de tracer en temps réel la consommation d’électricité et les émissions de gaz à effet de serre de vos surfs sur le net.

Pas besoin de devenir parano pour autant ! Car vous pouvez rendre vos recherches sur internet utiles. Utiles, dans le sens où elles pourraient financer des projets écologiques. Ou sociaux. Ou les deux. Pour ça, il va falloir quitter Google par contre. Et aller voir un autre moteur de recherche.

Lilo est vraiment top : vous pourrez faire vos recherches exactement comme Google. Mais en tapant vos mots-clés, vous allez collecter des gouttes. Ces gouttes sont ensuite transformées en argent, qui est reversé aux associations de votre choix. Comme des dons, sauf que vous n’aurez pas dépensé un centime.

De quoi faire une bonne action sans trop se bouger, non ?


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *