Nantes

Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Current show

Background

La présidence Roumaine de l’U.E

Eugène Sandoz 17 January 2019

Nous allons décortiquer les enjeux culturels de l’année 2019 par le prisme de la présidence tournante du Conseil de l’Union Européenne, assurée depuis le 1er janvier, et pour la première fois, par la Roumanie.

À cette occasion, la Roumanie s’est fixé les objectifs suivants : stimuler la croissance, améliorer la compétitivité, renforcer la sécurité intérieure, promouvoir les valeurs européennes telles que la démocratie, la liberté et le respect de la dignité humaine dans l’UE et dans le monde, lutter contre le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme, l’intolérance et le populisme.

Les priorités de la présidence roumaine sont dictées par le slogan suivant : la cohésion, une valeur européenne commune, au sens de l’unité, de l’égalité de traitement et de la convergence. Dans ce sens, le programme met l’accent sur quatre grandes priorités :

une Europe de la convergence, une Europe plus sûre, une Europe acteur mondial de premier plan et une Europe des valeurs communes.

Comme c’est un vaste programme, j’ai décidé de me concentrer surtout sur cette question des valeurs communes qui nous concernent tous.
Le secteur de l’Education, de l’Audiovisuel, de la Culture et du multilinguisme, occupe une place centrale au sein des politiques européennes, tant d’un point de
vue social qu’économique. Il est donc évident que renforcer cette politique implique un message de soutien fort en faveur de l’Identité européenne, et la
construction d’une Union Européenne plus transparente et centrée sur ses citoyens.

Bien qu’il s’agisse des pans d’action nationaux et que l’Union européenne se positionne en subsidiarité, l’Education et la Culture sont des points clés. Il suffit
de penser à la mobilité étudiante – Erasmus – ou encore aux Capitales Européennes de la Culture pour se faire une idée. Ces éléments permettent une
consolidation du projet européen, basé sur des valeurs communes et sur un sentiment d’appartenance. Cela implique à la fois la connaissance et la
promotion de ces derniers éléments au sein d’une politique favorisant ces échanges.

Le thème central du programme roumain de la présidence est de « Connecter l’Éducation » par le biais de trois piliers : la mobilité, l’inclusion et l’excellence.
Outre la poursuite des négociations du programme Erasmus+, permettant la mobilité des étudiants, enseignants et personnel administratif, une attention particulière sera accordé au développement des réseaux universitaires et des centres d’excellence.

Pour atteindre ces objectifs, la présidence roumaine compte développer la promotion du multilinguisme et de l’ouverture culturelle dès le plus jeune âge, avec l’objectif de développer un environnement culturel inclusif.

Un autre volet est celui de faciliter l’accès des jeunes aux opportunités du Marché Unique. Cet accès va être développé à la fois par une politique de
sensibilisation des Pays membres aux compétences croissantes des jeunes européens, mais également par un accès accru à la culture, dans une dynamique
créative, interculturelle et basée sur la communication. L’appartenance à une communauté culturelle basée sur le dialogue interculturel, la solidarité, le
volontariat et la citoyenneté sont considérés comme primordiales.

Après l’année 2018, année européenne du Patrimoine Culturel, la présidence roumaine considère qu’il faut tirer le meilleur de ce secteur ainsi que du secteur
des industries créatives.

Dans ce sens, la présidence Roumaine souhaite continuer les négociations du programme Créative (2021-2027), soutenant
l’ensemble des propositions, facilitant les négociations et incitant les Etats membres à partager leurs meilleures pratiques dans les secteurs concernés. En
plus, pendant cette présidence, l’accent sera mis également sur le champ de la musique, dans un contexte de changement généré par les innovations technologiques.

Aimez-vous l’Europe ?

Parce que nous oui !

More info