Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme local

13:00 14:00

Background

ShitKid – Artiste européenne de la semaine

Écrit par sur 25 octobre 2021

Cette semaine, nous nous intéressons à Shit Kid, le projet d’Asa Soderqvist, une artiste suédoise de 29 ans.

Chapitre 1 : Toutes les bonnes choses ont une fin. 

Asa Soderqvist dit ShitKid tire sa révérence à la musique. Son récent album, Sort Sterne! (en anglais Black Star), est son album final. L’album contient près d’une heure de chansons inédites (23 en tout), issues de différents moments de sa carrière. Ce cadeau d’au revoir éclectique s’assure que nous obtenions chaque once de rock angoissé que ShitKid a créé.On y retrouve ses débuts à la guitare en 2015, la pop lo-fi de son premier EP, le rock garage de son premier album, et quelques productions en “vrai studio”. 

S’il y a bien un moment pour apprendre à connaître ShitKid, c’est bien maintenant qu’elle arrête la musique. “Have you heard about me” demande-t-elle dans le premier morceau de l’album. https://www.youtube.com/watch?v=lCP9N1VjXlE

Dans real studio, Shit Kid, aka Asa Soderqvist demande littéralement “what are you supposed to do in a real studio ?”. “I like when it’s clean” dit-elle, même si on la sait habituée à l’autoproduction et à son effet tout sauf clean quelquefois. https://www.youtube.com/watch?v=NxUxO-o632g

On termine notre introduction de la suédoise Shit Kid avec Round the Beach, en suédois justement… https://www.youtube.com/watch?v=mq5GOZr5t2c

Chapitre 2 :  Ado débrouillarde 

La carrière d’Asa commence au sein d’un groupe punk féministe, dont elle fait partie pendant 1 an. Rapidement, elle se rend compte que travailler en groupe ne lui convient pas vraiment. Elle pense que c’est trop imprévisible et que pour qu’un projet avance, tous les membres du groupe doivent être impliqués et enthousiastes. C’est quand elle commence à s’enregistrer seule, que tout devient plus agréable, rapide et facile. 

En 2015, Asa Soderqvist fait donc des débuts solo hésitants, sous le nom déroutant ShitKid. Elle partage son 1er EP du même nom, qu’elle fait seule avec sa guitare, sa voix et quelques percussions… Une fois posté elle laisse de côté pendant 4 mois, par peur d’affronter les avis sur sa musique. 

Ces quelques mois suffisent à ce que certains morceaux amassent quelques écoutes, notamment Oh please be a cocky cool kid

https://www.youtube.com/watch?v=EKFdV6sye1Y

A l’époque, ShitKid passe deux mois à enregistrer ses morceaux sur un vieil ordinateur, et à apprendre à utiliser GarageBand, un logiciel d’enregistrement et de montage musical. Le fait que ses morceaux suscitent l’intérêt des auditeurs a rapidement encouragé Asa à proposer sa musique au label PNKSLM situé à Stockholm, avec qui elle a sorti tous ses projets par la suite. 

Écoutons Hillside un autre morceau figurant sur son 1er EP… https://www.youtube.com/watch?v=2AbuTXeGNpQ

Chapitre 3 : Des poissons dangereux 

Grâce à sa signature sur le label PNKSLM, ShitKid a sorti un premier album, Fish en 2017. Il ne faut pas se fier à la pochette de Fish, au style country rétro jaune pêtant à la limite du kitsch. Le son de l’album n’a rien à voir. Guitare rock, voix entraînante et boîte à rythme sont au rendez-vous dans Fish. 

On commence notre écoute de l’album avec Sugar Town https://www.youtube.com/watch?v=gvVyocyoP1g

Pourquoi Fish ? Asa Soderqvist explique l’origine de ce titre dans une interview Bandcamp. Premièrement, Fish est un super mot. Mais surtout, c’est quelque chose qui lui fait très peur.

ShitKid raconte une anecdote de voyage en Asie : Elle est allée dans un spa où d’énormes poissons grignotent les peaux mortes des pieds, et a failli se faire manger un pied par l’un des poissons. L’expérience lui a été si traumatisante qu’elle en a fait un album. 

Le morceau Tropics est le 1er morceau de Fish : https://www.youtube.com/watch?v=7r9c26bifpQ

ShitKid, ou Asa Soderqvist pour les intimes, a un processus créatif très spontané : par exemple, elle dit que si quelque chose l’énerve le jour même, elle va s’en inspirer et chanter à propos de ça, et donc, la plupart du temps, elle improvise le chant sur ses morceaux. Mais d’autres chansons lui prennent plus de temps : elle leur ajoute des effets, leur change les volumes, leur ajoute de drôles de bruits ou leur trafique les basses. 

Chapitre 4 : Une hors la loi productive

Nous poursuivons notre tournée entre les multiples albums et EP de ShitKid, la prolifique enfant suédoise du lo-fi.

Le tout dernier EP de ShitKid, This is it est sorti en 2018, et lui a vraiment permis de sortir de la scène underground suédoise et d’être propulsée à l’avant des pages d’interviews de magazines et de la télévision nationale. Pourtant enregistré dans sa chambre et même dans sa voiture, le vinyl de This is It s’est entièrement vendu en une semaine. 

Mais ShitKid a rapidement été stoppée dans son élan quand la prison suédoise a demandé une cessation de la vente de l’EP puisque la chanteuse portait illégalement l’un de leurs uniformes… Une mésaventure qui ne nous étonne qu’à moitié quand on commence à connaître ShitKid

Ecoutons le rock de All my fears

https://www.youtube.com/watch?v=iZXvC4H5mvg

Un autre des travaux de ShitKid digne de mention est bien sûr son tout dernier album, 20/20, sorti pendant une année 2020 très productive pour l’artiste. Nous avons d’ailleurs déjà parlé de cet album à sa sortie dans un article que vous pouvez retrouver sur le site d’euradio… 

Écoutons “dream sequence”, le 6ème morceau de 20/20 : https://www.youtube.com/watch?v=xREC-teWYyw

Chapitre 5 : le solo devient duo 

La semaine se termine aux côtés de ShitKid, le projet musical de la suédoise Asa Soderqvist, mais pas seulement… Car en 2018, avec l’arrivée de la bassiste Lina Ericsson, ShitKid est devenu un projet duo. 

Ensemble, Asa Soderqvist et Lina Ericsson, les désormais deux membres de ShitKid sortent un 1er album, Detention, au son tout nouveau, enregistré en studio : la shitkid solo des débuts troque son lo-fi pop pour un duo aux sonorités punk et rock alternatif… Dans leurs jupes à carreaux de lycéennes, le duo semble sortir tout droit d’un film pour ados américain ou d’un clip de Britney Spears… 

On les écoute dans Summer Break https://www.youtube.com/watch?v=by_tYYBYhxo

En 2019, pendant une tournée aux Etats-Unis entre Los Angeles et Austin, Asa et Lina enregistrent Duo Limbo un EP composé de 8 morceaux, concrètement 4 chansons enregistrés en anglais et en suédois, langue que l’on retrouve pour la première fois dans le travail de ShitKid. 

On profite de cette langue avec le morceau Blir Svarstjuk (på dej!) qui veut dire “Devient jaloux (de toi!)” https://www.youtube.com/watch?v=hDlbewwwUKU

La semaine aux côtés de ShitKid touche à sa fin… Nous sommes tristes de voir Asa Soderqvist, quitter la musique. On espère quand même qu’il s’agit de sa part d’une simple rébellion contre son talent et non d’une décision définitive… 

Pour écouter l’ensemble des chapitres de la semaine :

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir un·e nouvel·le artiste européen·ne émergent·e… 

Suzanne Gerles


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *