Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

We want 2 wigoler

22:00 23:00

Background

L’or, une valeur refuge – L’éco de Marc Tempelman

Écrit par sur 28 février 2022

Nous accueillons Marc Tempelman, le cofondateur de l’application d’épargne gratuite Cashbee. Nous discutons toutes les semaines de finance. De quoi allons-nous parler aujourd’hui ?

Cette semaine, je vous propose de parler d’or, et de faire le point sur l’intérêt de placer une partie de son épargne dans ce métal précieux. Car dans un contexte où l’incertitude est grande, les investisseurs de tous genres semblent à nouveau s’y intéresser.

Historiquement, l’or a toujours fait partie des alternatives de placement des Français. Il existe même toute une série de formats que l’on connaît tous, comme le Louis d’or ou encore la Napoléon.

Oui, vous avez raison, cela fait partie des investissements que de nombreux grands parents ont fait pour leurs petits-enfants, en achetant de l’or sous forme de pièces. Donc de l’or que l’on achète physiquement, pour le cacher quelque part. Le fameux bas de laine, qui rassure.

Mais si je comprends bien, l’investissement en or ne se fait plus autant dans ce format-là ?

Cela existe encore, mais le gros des échanges se font maintenant de façon digitale. L’épargnant individuel ou l’investisseur institutionnel peut placer son capital dans de l’or en achetant des parts de fonds, qui détiennent l’or physique. À la fin de l’année dernière, ces fonds détenaient une quantité d’or équivalent à environ 200 milliards de dollars.

Pourquoi cette baisse du cours de l’or ?

Il faut se souvenir que l’or ne rapporte rien en soi. L’or ne paie pas d’intérêts, comme les obligations, ni de loyers, comme les biens immobiliers. Donc quand les marchés sont calmes et porteurs, il est compréhensible que les investisseurs cherchent de meilleures opportunités de rendement.

Mais depuis le début de l’année, cette tendance s’est inversée. Il n’y a pas de doutes que les conditions de marché sont devenues plus volatiles. Faut-il en conclure que l’or retrouve sa place dans les portefeuilles d’investissement ?

Oui, très probablement. Nous avons déjà eu l’occasion de parler de l’ambiance générale qui est devenu plus anxiogène pour les investisseurs. L’augmentation manifeste de l’inflation fait craindre des mesures radicales par les banques centrales qui pourraient peser sur la croissance économique. Puis, il y a le risque de guerre entre la Russie et l’Ukraine, qui pourraient entraîner des sanctions économiques entre les grandes puissances. Bref, l’environnement est bien plus incertain aujourd’hui qu’il y a quelques mois.

Et dans le doute, faut-il se ruer sur l’or ?

Alors ce n’est pas aussi simple que cela, mais dans un contexte volatil et incertain, de nombreux investisseurs cherchent logiquement à mettre une partie de leur capital à l’abri. Un des endroits pour le faire, c’est bien l’or, perçu comme un actif qui préserve la valeur en périodes de stress.

Les fameux fonds spécialisés ont accru la quantité d’or qu’ils détiennent de 57 tonnes. Sous l’effet de cette demande, le cours de l’once d’or s’est apprécié de 4 pour cent depuis le début de l’année, touchant la barre des 1900 dollars brièvement la semaine dernière. Ce qui est à comparer avec une baisse de plus de 8% du S&P500 sur la même période.

Marc Tempelman au micro de Laurence Aubron

Chaque semaine, nous accueillons Marc Tempelman, un des co-fondateurs de la FinTech Cashbee, qui aide les Européens à épargner plus et mieux. Nous discutons avec lui de finance. 

Toutes les éditos de Marc Tempelman sont à retrouver juste ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *