Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

10:50 12:00

Background

Earth Day 2022 – Hashtag PFUE avec Anna Creti

Écrit par sur 26 avril 2022

Nous retrouvons Anna Creti, professeure d’économie à l’Université Paris Dauphine et Directrice scientifique de la chaire économie du gaz naturel et de la chaire Economie du climat.

Vendredi 22 Avril c’était le Earth Day, la Journée de la Terre. Quelle est l’origine de cette festivité un peu particulière ?

La Journée de la Terre est une journée consacrée à l’environnement, aux ressources naturelles et à la préservation de la planète Terre. L’idée de la Journée de la Terre est née à l’époque du président Kennedy, des Beatles et de Jimi Hendrix, mais aussi des protestations contre la guerre du Viêt Nam. C’était le 22 avril 1970. Ce jour-là, parallèlement à la Journée de la Terre, est également né ce qui est devenu le mouvement environnemental moderne.  Le mouvement, qui a vu le jour aux États-Unis, comptait quelque 20 millions de citoyens américains qui se sont mobilisés dans une manifestation historique pour la défense de l’environnement. L’idée est venue du sénateur démocrate du Wisconsin, Gaylord Nelson : après avoir observé des milliers d’étudiants descendre dans la rue pour manifester contre la guerre au Vietnam, il a compris que c’était le moyen de révolutionner le mouvement environnemental : une grande manifestation environnementale à l’échelle nationale. En 1990, la Journée de la Terre a pris une dimension mondiale, mobilisant 200 millions de personnes dans 141 pays et portant les questions environnementales sur la scène internationale. Cela a donné un énorme coup de fouet aux efforts de recyclage dans le monde entier et a ouvert la voie au sommet de la Terre organisé par les Nations unies à Rio de Janeiro en 1992. 

Et donc la Journée de la Terre fête 52 ans cette année. Que pouvons-nous souhaiter pour l’anniversaire de 2022 ?

Cette année marque le 52e anniversaire de la Journée de la Terre et de nombreuses initiatives sont promues par les associations environnementales pour cette journée.  Plusieurs associations ont publié des « décalogues », 10 actions pour sauver la planète. Si, d’une part, les institutions doivent s’engager en faveur des énergies renouvelables, de la mobilité durable et de l’économie circulaire par le biais de politiques climatiques plus ambitieuses, d’autre part, les individus peuvent faire la différence par leurs actions quotidiennes. Les citoyens qui font attention aux achats intelligents et à un mode de vie sain et durable, au recyclage et aux jardins urbains peuvent jouer un rôle fondamental, avec le gouvernement, pour donner une réponse concrète à la Journée de la Terre 2022, qui appelle cette année tout le monde à l’action avec le slogan #investinourplanet.

L’occasion de faire un bilan ?

C’est surtout l’occasion de constater quelques dérèglements climatiques. En guise de « cadeau », le laboratoire Copernicus a rendu son rapport sur le climat en Europe. Un cadeau empoisonné. « Les températures de l’été 2021 ont été extrêmes. Une vague de chaleur longue et exceptionnellement chaude a eu lieu » en juillet et août, entre autres en Sicile, Sardaigne et au sud de l’Espagne. De nombreux pays méditerranéens ont connu une sécheresse des sols plus élevée que la moyenne. « Plus de 800 000 ha ont brûlé sur l’ensemble de la Méditerranée, ce qui en fait l’une des saisons d’incendies les plus intenses depuis 1991 », précise le rapport. « Certaines des précipitations les plus fortes jamais enregistrées dans la région » ont été observées en Belgique, en Allemagne et dans l’est de la France.

 Quelle réaction de la part de la Commission Européenne ?

La Commission Européenne a souligné l’importance de son engagement pour la neutralité carbone. La période oblige aussi à réfléchir sur l’importance des investissements pour l’Europe. C’était aussi l’occasion pour que la Commission européenne adhère au Pacte européen pour le climat et s’engage à rendre ses activités climatiquement neutres d’ici 2030. Et aussi l’occasion de rappeler un autre Pacte, le Green Deal. Et pour conclure…Sur le site officiel de la journée de la Terre on peut lire une citation plus qu’appropriée. “Il y a un moyen de mieux faire les choses – trouvez-le.” – Thomas Edison.

Anna Creti est Professeure d’économie à l’Université de Paris Dauphine-PSL, Directrice scientifique de la Chaire Économie du Gaz Naturel et de la Chaire Économie du Climat, qui développe des programmes de recherche autour de l’économie du changement climatique.

Anna Creti au micro de Laurence Aubron


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *