Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

22:00 24:00

Background

Acheter d’occasion sur Internet : à quoi faire attention ? – consommateurs européens #35

Écrit par sur 30 mai 2022

La chronique des consommateurs européens avec Elphège Tignel (Centre Européen des Consommateurs France).

Elphège, vous nous parlez aujourd’hui d’une tendance de consommation qui prend de l’ampleur : l’achat de produits d’occasion 

Que ce soit pour des raisons économiques, écologiques, ou pour lutter contre la surconsommation, de plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits d’occasion. Livres, vêtements, jouets…tout ou presque peut s’acheter d’occasion.

Et grâce à des plateformes en ligne européennes bien connues, à des sites de petites annonces, des sites d’enchères, des marketplaces de grandes enseignes…Les possibilités pour acheter d’occasion, sur Internet, ne manquent pas. 

Mais attention ! Acheter d’occasion implique souvent un vendeur particulier. Et en cas de problème, vos droits ne seront pas les mêmes que si vous aviez acheté à un professionnel. 

C’est ce que je vous propose de voir en vous donnant quelques conseils pour faire vos achats de deuxième main en toute confiance et en toute connaissance de vos droits.

Commençons par une mauvaise nouvelle :  si votre vendeur est un particulier, il n’est pas possible d’annuler sa commande en ligne 

Et Oui. Lorsque vous achetez un produit à distance, sur Internet par exemple, et que la commande reçue ne vous convient pas, vous avez en principe, la possibilité de changer d’avis pendant 14 jours. 

C’est ce qu’on appelle le droit de rétractation. 

En achetant à un vendeur particulier, ce droit de rétractation n’existe pas. Impossible donc de renvoyer au vendeur particulier le pull trop court ou le bijou trop gros et de lui demander le remboursement de votre achat.

Autre différence avec un achat à un vendeur professionnel : vous n’avez pas forcément de garantie 

Absolument. En cas de défaut sur un produit d’occasion, la garantie légale de conformité qui existe dans tous les pays de l’UE, peut ne pas s’appliquer. Rappelons que cette garantie est de minimum 2 ans pour les biens neufs et de minimum un an pour les produits d’occasion. 

En France, la garantie est de 2 ans même pour les biens d’occasion et elle suit le produit, peu importe les acheteurs successifs. Donc si le produit que vous achetez d’occasion à un vendeur particulier est encore dans le délai de la garantie, vous pourrez contacter le vendeur professionnel, au même titre que l’acheteur initial. 

Mais si le produit d’occasion que vous avez acheté n’est plus sous garantie, vous n’aurez pas ou peu de recours contre le vendeur particulier en cas de défaut, de panne ou de dysfonctionnement.

Petit conseil : demandez bien à votre vendeur une copie de la facture d’achat. Elle vous servira non seulement à savoir si vous bénéficiez encore de la garantie légale de conformité, mais aussi à prouver au vendeur professionnel, que vous êtes bien le nouveau propriétaire du produit.

Et enfin Elphège, quels conseils donner à tous nos auditeurs qui seraient tentés d’acheter des produits d’occasion sur Internet ? 

Tout d’abord, je conseille toujours de s’intéresser au site sur lequel vous avez repéré la bonne affaire, pour comprendre son rôle. Et pour ça, pas de miracle, même si c’est fastidieux, il faut lire les conditions générales de vente. Vous pourrez ainsi savoir si la plateforme de vente n’est qu’un simple intermédiaire entre vous et le vendeur particulier, ou si elle propose un service d’assistance, une protection et les conditions pour en bénéficier. 

Ensuite, il faut bien regarder la description du produit d’occasion. Ne pas hésiter à contacter le vendeur pour en savoir plus sur ses dimensions exactes, son état précis, s’il existe un manuel d’utilisation etc. 

Vérifiez également le prix de vente. Est-ce un prix fixe ou soumis aux enchères ? Quel est le montant de la commission prélevé par le site ? Attention aussi aux taxes et aux frais de douanes pour les achats hors UE. 

Et enfin, payez avec votre carte bancaire sur un site sécurisé. L’adresse du site doit commencer par https et le symbole d’un cadenas fermé doit apparaitre. Vous pouvez aussi utiliser les systèmes de paiement protégés proposés par certains sites de petites annonces ou par certaines plateformes de vente d’occasion.

Pour retrouver toutes les chroniques “consommateurs européens”, rendez-vous ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *