Eurominute d'Euan Walker

La frontière nord-irlandaise - Dépendance de l'Europe vis-à-vis de l'OTAN – Le Green Deal Industrial Plan

 La frontière nord-irlandaise - Dépendance  de l'Europe vis-à-vis de l'OTAN – Le Green Deal Industrial Plan

Cette semaine, Euan Walker et Cécile Dauguet discutent du nouvel accord entre l'UE et le Royaume-Uni sur la frontière nord-irlandaise, de la dépendance militaire de l'Europe vis-à-vis de l'OTAN et du Green Deal Industrial Plan d'Ursula von der Leyen.

Dans le prolongement des discussions du nouvel an, il y a eu de nouveaux développements dans les relations entre le Royaume-Uni et l'UE...

Absolument, après plusieurs années de désaccords tumultueux, cette année a débuté avec des tentatives de coopération entre le Royaume-Uni et l'UE, qui étaient jusque-là inattendues. Un nouvel accord a été conclu, le mercredi 9 janvier, et il permet à l'UE d'approfondir ses connaissances sur les produits circulant à la frontière britannique de l'Irlande du Nord.

Et quelles seront les conséquences de ce nouvel accord ?

Alors, cette autorisation technique devrait contribuer à la mise en place d'un système qui permettra aux marchandises de traverser la frontière d’Ulster sans avoir à passer de contrôles tout en informant l'Union européenne des flux. Au-delà des avantages logistiques de cet accord, cette évolution témoigne d'un changement intéressant de la part du gouvernement de Rishi Sunak, qui s'éloigne d'une approche plutôt non coopérative vis-à-vis des affaires européennes, comme cela avait été le cas sous les premiers ministres Boris Johnson et Liz Truss.

En ce qui concerne la géopolitique, l'Union européenne et l'OTAN ont annoncé leurs prochains plans de coopération...

En effet, l'Union européenne et l'OTAN se sont engagées le mardi 10 janvier à fournir aux Ukrainien·nes tous les moyens militaires nécessaires pour défendre leur territoire - des discussions sont actuellement en cours sur les types d'armes qui peuvent être fournies.

Cette annonce signifie-t-elle que l'UE continuera à dépendre entièrement de l'OTAN pour sa défense ?

Eh bien, il est clair que depuis le début de la guerre en Ukraine, la coordination entre l'UE et l'OTAN a atteint un niveau inédit. Mais cela n'empêche pas de redoubler d’efforts pour renforcer l'autonomie stratégique de l'Europe : plusieurs stratégies conjointes d'acquisition et de déploiement d'équipements par l'Agence européenne de défense et l'État-major de l'UE seront bientôt mises en évidence. Plutôt que de considérer que la coopération avec l'OTAN et l'autonomie stratégique de l'Europe s'excluent mutuellement, il semble que les deux phénomènes se développent, simultanément, même si à des rythmes différents.

Enfin, sur le thème de la stratégie européenne, de nouveaux impératifs pour le Green Deal européen ont récemment été annoncés...

Oui, annoncé par Ursula von der Leyen le 17 janvier au Forum économique mondial de Davos, un nouveau Green Deal Industrial Plan sera bientôt mis en place.

Quelles seront les conséquences de ce nouveau projet ?

Alors, cette initiative vise à aider les États membres à subventionner plus facilement les technologies d'énergies renouvelables tout en mettant en place des allègements fiscaux pour les entreprises des secteurs stratégiques qui, bien sûr, risquent de détourner les investissements hors d'Europe. En tant que telle, elle espère agir comme une réponse au Inflation Reduction Act de Joe Biden, qui offre d'importantes subventions aux secteurs américains appelés à jouer un rôle clé dans la transition verte. Ce faisant, grâce aux aides de l'UE, cette nouvelle initiative devrait empêcher la perte de personnel qualifié au profit des États-Unis. Par conséquent, cela devrait assurer la protection de l'industrie européenne tout en favorisant le déploiement rapide de technologies visant à garantir la neutralité carbone de l'Europe d'ici 2050.

Entretien réalisé par Cécile Dauguet.